Avis et conseils sur l’investissement immobilier neuf

Investir ses économies dans un appartement ou une maison en cours de construction (ou vendus sur plan) est toujours une solution avantageuse. L’acquéreur bénéficie alors de plusieurs privilèges, à condition toutefois d’être prévoyant.

Comment acheter un logement rentable ?

Faire l’acquisition d’un bien immobilier fraîchement construit ne vous oblige pas à l’occuper vous-même. L’investissement locatif est souvent le but des personnes réalisant un achat immobilier de ce type. Cette option permet tout d’abord de percevoir un revenu supplémentaire grâce aux loyers dont s’acquitte le locataire. Par ailleurs, le gouvernement encourage les acquéreurs potentiels avec des mesures fiscales incitatives dont l’effet se poursuit depuis plusieurs années. Pour commencer, il faut savoir à quoi correspond précisément un logement dit « neuf ». Les spécialistes de l’immobilier entendent par là un bien en cours de construction ou en vue d’être bâti. En général, un promoteur est à l’initiative de ce style de projet. Cet achat doit répondre à des critères de qualité pour remplir sa mission rémunératrice. C’est pourquoi il faut tenir compte de données précises quand on veut investir dans l’immobilier. Les conseils mentionnés sur sogerim avis sont judicieux.

Des garanties pour l’acquéreur

Un achat immobilier ciblant un logement neuf est synonyme d’avantages réservés au futur propriétaire. Dès l’étape de l’acquisition, ces prérogatives sont évidentes du point de vue financier. Seul le promoteur (ou vendeur) doit régler la TVA. Quant à l’acheteur, il est tenu de verser une taxe dite « de publicité foncière » et la rétribution du notaire. Par contre, il n’a pas à assumer les droits d’enregistrement. L’acquéreur d’un bien immobilier ancien n’est pas aussi avantagé. À ce gain initial, il faut ajouter les réductions fiscales ultérieures. La loi Pinel est particulièrement généreuse pour les contribuables qui veulent investir dans l’immobilier. Grâce à cette mesure, ces propriétaires sont en mesure de payer un moindre impôt sur le revenu pendant une durée de 6 ou 9 voire 12 ans. Cet intérêt fiscal pour les acheteurs a comme effet indirect d’améliorer la qualité du parc immobilier mis à la disposition des locataires.

Un bien immobilier de qualité

Les exigences actuelles en termes de performance thermique ont pour conséquence de multiplier les logements peu énergivores à travers le pays. De tels appartements (ou maisons) sont labellisés BBC (Bâtiments à Basse Consommation) et ils s’avèrent bien sûr plus attractifs que les « passoires énergétiques » aux yeux des locataires. Ces appartements ou pavillons neufs se rentabilisent donc mieux car ils sont, sans contestation possible, très confortables du point de vue thermique : les candidats au bail affluent ! Les loyers perçus par les propriétaires donnent droit à un abattement de 30 % s’ils sont notifiés sur la déclaration de revenus. Il est par ailleurs permis d’opter pour un autre type de déclaration fiscale, dite « au réel ». Dans ce cas, il faut remplir le formulaire fiscal 2044. Cette alternative offre des perspectives intéressantes : déduction des loyers, des intérêts du prêt immobilier ainsi que des frais de gestion, entre autres.