Vente entre particuliers : un nouvelle façon de vendre son bien immobilier !

Pour vendre son bien immobilier, il est possible de passer par une agence immobilière, un notaire ou encore entre particuliers. La vente immobilière de particulier à particulier présente de nombreux avantages. La transaction immobilière entre particuliers ne s’improvise pas.

Les avantages de la vente de particulier à particulier

La vente immobilière entre particuliers est en progression depuis les années soixante. Elle est réalisée devant le notaire et le respect du contrat. Le propriétaire cède son bien en contrepartie de la somme demandée. La vente de particulier à particulier permet de profiter d’un gain de temps considérable. Le bien est mis en vente par le bien de petites annonces. Il faut bien rédiger son annonce immobilière et choisir le meilleur site. La plateforme de votre choix doit disposer d’une excellente notoriété pour bien référencer votre annonce. Avec la vente immobilière entre particuliers, vous ne payez pas de frais d’agence étant donné que vous ne passez pas par une agence immobilière. En faisant appel à un professionnel, il faut acquitter de frais horaires.

Les risques de la vente entre particuliers

La vente directe de particulier à particulier présente des inconvénients. Le bien immobilier peut avoir des vices cachés. L’accompagnement d’un professionnel en ligne même, est nécessaire. Un agent immobilier est parfaitement qualifié pour vous présenter les différentes caractéristiques techniques du bien. Le vendeur risque de surévaluer son bien. Le professionnel vous permet de payer au juste prix le bien. Avec sa connaissance et ses expériences, il est en mesure de vous présenter la valeur réelle du bien selon le prix pratiqué sur le marché. L’accompagnement d’un agent immobilier permet d’éviter les mauvaises surprises. Vous prenez beaucoup de risques en menant seule l’opération. Le professionnel vous permet d’éviter les mauvaises surprises.

Que dit la loi ?

La vente de particulier à particulier est réglementée. La transaction immobilière doit être réalisée dans un cadre légal. La réalisation de plusieurs diagnostics immobilière doit être faite avant la vente de la maison. Les études permettent d’indiquer les usures des installations et des équipements. Les diagnostics permettent aussi de la performance énergétique de la maison. La procédure administrative est plus compliquée. L’acheteur et le vendeur doivent ensuite signer une promesse de vente. Les deux parties doivent aussi signer un acte de vente et payer les frais de notaire. Pour éviter les oublies dans les démarches, l’accompagnement d’une agence immobilière est toujours recommandé. Vous devez bien choisir le professionnel à qui vous vous adressez.