Comment estimer correctement la valeur de son bien immobilier ?

Réaliser soi-même l’évaluation de sa maison ou de son appartement est devenu une opération très simple, grâce à Internet. Il existe d’autres solutions, si vous devez obtenir une estimation d’une grande précision.

Estimer soi-même un bien immobilier

L’estimation immobilière au mètre carré est une méthode peu recommandée en raison de son manque de fiabilité, car elle ne tient aucunement compte des facteurs qui peuvent en influencer le prix. Sur le web, vous trouverez des sites sérieux qui proposent un service d’estimation gratuite de votre maison ou de votre appartement. Vous n’aurez qu’à fournir les détails et caractéristiques demandés sur leur formulaire en ligne pour obtenir un résultat correct. Idéalement, consultez un site qui réalise des évaluations objectives basées sur plusieurs indicateurs, qui tiennent compte de critères importants tels que la date de construction, l’emplacement et l’état de votre bien. Dans l’estimation de bien immobilier, il faut laisser de côté l’aspect émotionnel ; autrement vous risqueriez de fixer un prix qui ne soit pas objectif. Au fil du temps, votre logement a pu se détériorer ou, au contraire, avoir été amélioré par des travaux de rénovation qui ont été entrepris. N’oubliez pas que le marché immobilier ne cesse de fluctuer ; il y a donc peu de chances pour que le prix actuel de votre bien corresponde à celui que vous avez payé lors de son achat initial. Pour plus d’information sur ce sujet, cliquez ici.

Faire appel à une agence immobilière pour l’évaluation

Dans certains cas, il devient primordial de connaître le juste prix de son bien immobilier. En particulier, quand il s’agit de vendre, l’estimation de la maison ou l’estimation d’appartement constitue une opération délicate, un prix mal fixé peut même empêcher la vente de se réaliser. En vous adressant à une agence immobilière pour cette évaluation, vous faites appel à des experts du domaine. Ils connaissent à fond le marché immobilier de votre région et sont en mesure d’établir des comparaisons avec différents biens immobiliers similaires au vôtre. L’estimation effectuée est habituellement gratuite, par contre, lorsqu’il y a ouverture de dossier (par exemple pour vendre ou louer votre bien via cette agence), vous devrez prévoir des frais. Dans son évaluation, une agence prend en compte une foule de détails importants comme la surface, l’état général du bien, le nombre de pièces, s’il y a présence ou non de dépendances, de garage, d’un sous-sol, si des travaux de rénovation ont été effectués (ou s’ils doivent être réalisés). Des aspects plus subjectifs tels que le charme ou l’ambiance du lieu sont également observés par les agents immobiliers. Ceux-ci peuvent vous suggérer d’améliorer votre aménagement paysager ou de recourir aux services du homestaging, dans le but d’obtenir un meilleur prix pour votre maison ou votre appartement.

S’adresser directement à un notaire

Recourir à l’expertise d’un notaire, pour faire évaluer un bien immobilier avec le plus d’exactitude possible, peut s’avérer très utile dans les cas suivants : quand il s’agit de démarches fiscales délicates, d’un rachat de crédit, d’une demande provenant de la banque, à la suite d’un divorce ou d’une séparation de biens, ou encore dans le cadre d’une succession ou d’une donation. Le notaire utilise généralement deux méthodes d’analyse pour procéder à l’estimation réelle d’un logement : il se base sur le fichier Perval* ou sur le fichier BIEN*. Ces outils de précision vont lui permettre de délivrer, si requis, un « certificat d’expertise ». Il peut également décider de faire auditer le bien de manière détaillée, s’il le juge nécessaire. Note: le fichier PERVAL correspond à un baromètre des prix établis dans le domaine immobilier en Ile-de France. Cette base de données informatisée est un outil d’expert qui regroupe un large ensemble d’estimations immobilières chiffrées. Elle recense les maisons, les appartements ainsi que les immeubles et les terrains nus. Les statistiques obtenues des notaires, à partir de leurs transactions (biens vendus effectifs), s’ajoutent à ces données. Le fichier BIEN (même outil mais adapté aux biens immobiliers situés en province).

Quelle estimation est requise s’il s’agit d’un prêt hypothécaire ?

Pour signer une nouvelle hypothèque ou pour procéder à son renouvellement, le banquier n’exigera pas que vous obteniez d’un notaire un certificat d’expertise ou une évaluation de pointe. Vous pouvez vous adresser à un agent immobilier pour faire évaluer votre bien, son estimation étant pleinement reconnue en tant qu’expert. Votre banquier peut vous proposer de faire évaluer votre maison ou votre appartement par un évaluateur immobilier de son choix, mais vous n’êtes aucunement tenu d’accepter cette offre.